LE S.A.G.E


NOS ACTIONS


OBSERVATOIRE


DOCUMENTS

Carré vert foncé
Carré bleu 1
Carré gris

OBJECTIF 2.3

DISPOSITION 25 : REDUIRE L’USAGE DES PESTICIDES

TYPOLOGIE

Coordination/Étude

CALENDRIER

2014 – 2021

MAITRE D’OUVRAGE

Tous les acteurs

ESTIMATION FINANCIERE

Investissement : Sans objet

Entretien/fonctionnement : Pas d’estimation

LIEN REGLEMENT DU SAGE

Aucun

LOCALISATION GEOGRAPHIQUE

Tout le territoire du SAGE

Il est rappelé que le SDAGE fixe des objectifs de réduction d’usage des pesticides (Cf. Annexe 5 du SDAGE). En complément, il est fixé comme objectif de réduire de 50% l’usage des pesticides déclassant les masses d’eau du territoire dans les 5 ans qui suivent la publication du SAGE.

Pour atteindre cet objectif de réduction d’usage, il est préconisé aux agriculteurs, avec l’appui de la structure porteuse du SAGE et des structures de conseil agricole, de développer des systèmes de culture adaptés :

Les acteurs régionaux du développement de l’agriculture biologique et les établissements de formation agricole du territoire sont invités à développer la formation et la sensibilisation des exploitants à l’agriculture biologique et leur accompagnement technique. La mise en place de fermes « témoins » est recommandée.

Le programme d’actions préconisé sur l’Aire d’Alimentation de Captages des sources du Robec pourra être généralisé et adapté à chaque Aire d’Alimentation de Captage du SAGE.

Il est préconisé à l’ensemble des collectivités territoriales et leurs groupements de s’engager dans l’élaboration de plans de désherbage ou de plans de gestion différenciée avec l’objectif de supprimer, ou a minima de réduire, l’usage des pesticides, puis de les mettre en oeuvre. Pour les collectivités concernées par les Aires d’Alimentation de Captage, il est préconisé que ces plans soient réalisés dans un délai de 5 années après la publication du SAGE.

La CLE demande à ce que la structure porteuse du SAGE soit associée à l’élaboration de ces plans.

Les gestionnaires d’infrastructures (voiries et réseaux ferrés) sont également invités à définir des plans de gestion différenciée et mettre en oeuvre des stratégies de réduction d’usage de pesticides.

Il est préconisé aux collectivités territoriales et à leurs groupements ainsi qu’aux gestionnaires d’infrastructures, de veiller à ce que chaque agent utilisant des produits phytosanitaires dispose d’une formation spécifique (information sur les risques pour la santé, sur la bonne utilisation des produits, sur les techniques alternatives,…).

Il est recommandé aux particuliers, de s’engager dans une démarche de « jardinage durable », sans recours aux produits phytosanitaires. Pour cela, il est souhaité que les acteurs du territoire mettent en place des opérations de communication, à destination des citoyens, prioritairement sur les Aires d’Alimentation de Captages et les communes riveraines de cours d’eau. La structure porteuse du SAGE en assura la coordination.

Extrait réglementaire : Sans objet

Carré mauve
Carré bleu 1