Suivi de la qualité des eaux superficielles

Depuis 2014, le Syndicat mixte du SAGE procède à un suivi de la qualité des eaux de surface sur le territoire.

Pourquoi faire des mesures de qualité sur les cours d’eau ?

La qualité des eaux superficielles est évaluée selon les critères définis par la Directive Cadre Européenne sur l’eau de janvier 2000. Un suivi régulier de la qualité des principaux cours d’eau a donc été mis en place sur le bassin versant Cailly-Aubette-Robec afin d’évaluer l’atteinte ou non des objectifs fixés par la DCE.

Comment est évaluée la qualité ?

Sur le territoire du SAGE, la qualité est évaluée à partir d’un réseau de surveillance composé de 39 stations permanentes ou ponctuelles. Le tableau ci-dessous montre que tous les cours d’eau du bassin versant sont suivis par une ou plusieurs stations. Elles surveillent soit le débit, soit la qualité ou bien les deux à la fois.

 Qu’est ce que le  » bon état  » des eaux de surface ?

La notion de « bon état » des eaux de surface est définit selon l’état écologique et l’état chimique. Des paramètres biologiques et physico-chimiques sont pris en compte dans l’évaluation de la qualité des eaux.

Source : Eau de Poitou-Charentes

Le suivi qualitatif

Les paramètres physico-chimiques et biologiques sont suivis tous les mois. Cette surveillance régulière permet d’observer des variations saisonnières pour certains paramètres comme le phosphore, les nitrates ou encore le taux de saturation en O2 dissous.

Ces variations saisonnières sont visibles au niveau de la source du Cailly pour le taux de saturation en O2 dissous. Ce paramètre évalue la quantité d’oxygène disponible dans l’eau. Pour cette station, la saturation en O2 dissous est plus faible au printemps et à l’automne. En dessous de 50 %, la vie aquatique a des difficultés à se développer correctement.

 

L’amélioration de la qualité des eaux de surface contribue au développement de la vie aquatique sur le bassin versant Cailly-Aubette-Robec.