Zones Humides : les beaux projets de 2017 !

Les bassins versants du Cailly, de l’Aubette et du Robec se caractérisent par une faible présence de zones humides. Ces milieux naturels particuliers ne couvrent plus que 252 ha du lit majeur des rivières (essentiellement à l’amont du Cailly et sur la Clérette), soit moins de 0,1% du territoire du SAGE. De plus, la grande majorité de ces zones humides sont dégradées (peu de végétation indicatrice du caractère humide des terrains).

 

Face à ce constat, le SAGE au travers des dispositions 4 et 5 du PAGD, met l'accent sur la nécessité de protéger et de restaurer les zones humides du territoire. Il invite notamment les collectivités à s'engager dans des projets de restauration et de gestion de ces milieux naturels.

 

A ce titre, l'année 2017 s'annonce particulièrement intéressante, puisque 3 projets de restauration de zones humides dégradées se présentent :


Le projet de restauration de la zone humide de Fontaine-le-Bourg


Localisation de la ZH de Fontaine-le-Bourg

 

La commune de Fontaine-le-Bourg est propriétaire d’une parcelle classée « zone humide dégradée » par le SAGE Cailly-Aubette-Robec.

Bordée au Nord par le Cailly et au Sud par une source, elle fait l’objet d’une gestion par pâturage équin (en lieu et place d’une gestion par fauche régulière les précédentes années).

Après une étude de faisabilité réalisée en 2016, l'année 2017 devrait se concrétiser par la réalisation des travaux de restauration de la zone humide, ainsi que de la source située au Sud.

Conformément au souhait des élus de la commune, la parcelle sera aménagée en un lieu de vie pour les habitants  (promenade, éducation à l’environnement en lien avec le groupe scolaire,…), tout en valorisant le paysage par une restauration de la nature.

 Superficie à restaurer : 1,4 Ha

 

Le projet de restauration de la zone humide de Clères

 

ZH de ClèresEn 2011, avec l’accompagnement financier de l’Agence de l’Eau, la commune de Clères s’est portée acquéreur d’une zone humide « dégradée » identifiée par le SAGE Cailly-Aubette-Robec en vue de la préserver et de la restaurer.

La zone humide identifiée par le Syndicat Mixte du SAGE des bassins versants du Cailly, de l’Aubette et du Robec est géographiquement la plus en amont sur le bassin versant de la Clérette.

La commune de Clères lance en 2017 une étude de faisabilité pour restaurer cette zone humide, en vue de lui redonner une valeur écologique forte. La création d'une mare, la réhabilitation de la source, ou encore la mise en place d'un sentier pédagogique, sont autant de projets qui seront étudiés dans l'année.

 

Superficie à restaurer : 2 Ha

 

 

 

Le projet de requalification en zone humide de la friche du Linoléum à Notre-Dame-de-Bondeville

 

Friche industrielle de NDBLa commune de Notre-Dame-de-Bondeville abrite une friche industrielle située en fond de vallée du Cailly, en limite communale avec le Houlme.

Si les contraintes du site constituent des obstacles au développement urbain ou économique de la zone, elles sont à l’inverse des atouts pour la biodiversité et les écosystèmes aquatiques. C’est en partant de ce constat que la commune envisage de transformer cette friche en espace naturel à dominante aquatique (Cailly + zones humides).

De par sa localisation stratégique au sein de la commune, les élus souhaitent que cet espace soit ouvert aux habitants (promenade), et qu’il puisse servir de support pédagogique pour l’éducation à l’environnement.

 

Superficie à requalifier : environ 10 Ha

 

 

 

 
ankaradaescort.eu ankaradaescort.org escortlarankaratr.com eskortankara.eu ankaradaescortlar.net