La nappe de la craie

La masse d’eau souterraine de la craie altérée de l’estuaire de la Seine (n°3202) constitue la masse d’eau souterraine majeure située au droit du SAGE Cailly-Aubette-Robec.

 

En effet, la craie qui constitue notre sous-sol est une roche poreuse et fissurée. En profondeur, la descente de l’eau dans la craie se ralentit, puis s’arrête. Ceci est dû à la fermeture progressive des vides sous l’effet de la charge lithostatique (le poids des roches supérieures) puis à la présence de couches inférieures imperméables (argile de l’albien). Ainsi, on distingue 2 zones le long du profil vertical dans la craie :

  • une zone non saturée supérieure, dans laquelle les vides sont partiellement occupés par de l’eau qui descend verticalement ;
  • une zone saturée inférieure, dans laquelle les vides sont totalement remplis d’eau qui circule quasi horizontalement.

 

Par ailleurs, l’eau de pluie se charge naturellement en gaz carbonique au passage dans la terre végétale et se comporte comme un acide faible. Les fissures de la craie sont alors élargies par la dissolution et s’organisent progressivement en un réseaux constituant le karst. Ce karst draine une grande partie de la nappe de la craie avec des vitesses beaucoup plus importantes que dans la matrice : jusqu’à quelques centaines de m/h. De véritables rivières souterraines peuvent se former. Quand le karst se développe jusqu’à la surface du sol par l’intermédiaire de « bétoire » les eaux de ruissellement peuvent être infiltrés extrêmement rapidement vers la Nappe.

 

La nappe de la craie se recharge grâce aux précipitations efficaces (celles qui ne sont pas utilisées par la végétation, évaporées ou stockées dans le sol). Il existe un retard entre les précipitations et la recharge de la nappe. Au cours de l’année, on enregistre des variations saisonnières avec généralement :

  • une période de recharge hivernale entre octobre et mars ;
  • une période de vidange entre les mois de d’avril et de septembre.

 

L’eau de la nappe se déverse à l’air libre dans les parties basses des vallées (sources) ou se jette dans les alluvions des rivières. Le débit des sources peut également varié de façon beaucoup plus rapide, suite à une pluie du fait de leur nature karstique.

 
ankaradaescort.eu ankaradaescort.org escortlarankaratr.com eskortankara.eu ankaradaescortlar.net