Piézométrie

La piézométrie est la mesure de l'altitude ou de la profondeur (par rapport à la surface du sol) de la limite entre la zone saturée et la zone non saturée dans la formation aquifère.

6 piézomètres permettent de suivre son évolution sur le territoire du SAGE ou en périphérie, grâce au réseau de surveillance de la quantité des eaux souterraines, mis en place et gérer par le BRGM.

 

 Piézomètres du réseau de surveillance de la quantité des eaux souterraines (BRGM)

Piezometres

 
Pour 3 piézomètres (Rocquemont, Bois-d’Ennebourg et La Vaupalière), les chroniques de mesure sont disponibles depuis 1968. Les autres chroniques sont plus courtes, notamment pour Clères où le piézomètre a été déplacé en 2001 (les données du 1erpiézomètre de Clères ne sont pas présentées). Les chroniques des 6 piézomètres sont représentées sur le graphique suivant.
 

Niveaux piézométriques enregistrés de la date de mise en service des piézomètres au 20 mai 2012

 

 

En plus des variations annuelles (saisonnières), comprenant habituellement une période de vidange entre avril et septembre et une période de recharge entre octobre et mars (moindre prélèvement par les végétaux …), ce graphique met en évidence les variations interannuelle du niveau de la nappe de la craie en fonction de la pluviométrie de l’année. Ainsi, un cycle d’augmentation du niveau piézométrique avec sont maximum en 2001 a été suivi d’un cycle de baisse avec des niveaux très bas fin 2006 - début 2007. Si 2007 et 2008 ont ensuite permis une remontée des niveaux, les faibles recharges des années 2009 à 2011 ont conduit à une nouvelle diminution du niveau de la nappe qui ne semble remonté que tardivement au printemps 2012. 

Les variations du niveau de la nappe sont d’amplitude variable selon la proximité des exutoires (sources et vallée alluviale). Les vallées constituent des axes de drainage naturels où le niveau est peu profond (inférieur à quelques mètres) et où l’amplitude du battement de la nappe est seulement de l’ordre du mètre comme à Clères, à Claville-Motteville,et à Fontiane-le-Bourg. A l’inverse, sous les plateaux, la nappe est profonde (plusieurs dizaines de mètres) et l’amplitude du battement atteint plusieurs mètres comme à Rocquemont et Bois d‘Ennebourg. La Vaupalière est un piézomètre intermédiaire.

 

Inf'EauAprès plusieurs années très pluvieuses (1999-2000), la nappe a atteint des niveaux très hauts en 2001, provoquant même des inondations par remontée de nappe. Depuis lors, les recharges annuelles de la nappe ont été assez faibles provoquant des basses eaux sévères en 2006 comme en 2011.

 

Le site de la DREAL fournit des informations actualisées sur la pluviométrie et l’état des nappes grâce aux bulletins hydrologiques (synthèse mensuelle des données pluviométriques de Météo France, des données hydrogéologiques du BRGM et des données hydrologiques de la DREAL Haute-Normandie) : http://www.haute-normandie.developpement-durable.gouv.fr/article.php3?id_article=127

 
ankaradaescort.eu ankaradaescort.org escortlarankaratr.com eskortankara.eu ankaradaescortlar.net